Pas de limite pour les lecteurs intelligents

À une époque, les lecteurs de carte étaient totalement propriétaires et difficiles à installer. Ils avaient essentiellement une seule fonction : octroyer l’accès à un bâtiment ou à une zone donnée. Aujourd’hui, les lecteurs de carte et unités de commande deviennent des applications réseau et, à ce titre, ils ont un rôle crucial à jouer dans le système interne d’une société, nous explique Dave Adams, Directeur Marketing Produit Senior, Gestion d’Accès, chez HID Global. https://futurelab.assaabloy.com/en/pas-de-limite-pour-les-lecteurs-intelligents/

Touchez la frontière

Bien que le contrôle d’accès intelligent existe depuis un certain temps, le cerveau du système est traditionnellement caché dans une salle technique, où une unité de commande gère de multiples portes via des mètres et des mètres de câbles spécifiques. Avec cette approche, l’ajout de nouvelles portes et les mises à niveau de systèmes impliquent des coûts élevés, en particulier du fait de la nature propriétaire de la plupart des composants (excepté les cartes utilisées pour l’accès). En conséquence, les bâtiments qui souhaitent ajouter de nouvelles fonctionnalités doivent souvent faire des mises à niveau de grande ampleur et remplacer complètement leurs systèmes. https://futurelab.assaabloy.com/en/touchez-la-frontiere/

Sécurité entre de bonnes mains

Une récente étude réalisée auprès des passagers de la compagnie Scandinavian Airlines, SAS, a révélé que l’identification par empreinte digitale est devenue largement acceptée. Plus de 70 % des participants suédois à un essai portant sur l’enregistrement des bagages par empreintes digitales ont été satisfaits et pensent que le système devrait être introduit à grande échelle pour permettre de voyager sans billet et de s’enregistrer à distance. Les participants ont classé le confort comme le premier avantage. En réponse, SAS a étendu l’essai et teste à présent le système à empreintes digitales sur plusieurs grandes lignes intérieures en Suède, pour s’assurer que le passager enregistré est bien le même que celui embarqué dans l’avion. https://futurelab.assaabloy.com/en/securite-entre-de-bonnes-mains/

Piratage – des risques à mesurer

Cette histoire avait tout pour faire les gros titres des journaux : un pirate dévoile un défaut majeur dans le protocole qui sert de base à la plupart des systèmes de contrôle d’accès dans le monde. Cette violation ne lui a pris que quelques minutes, en utilisant une programmation astucieuse et des composants disponibles dans le commerce. Voilà exactement ce qui s’est passé pendant la conférence DefCon de Las Vegas en août dernier, quand Zac Franken a démontré comment attaquer le très répandu protocole Wiegand. https://futurelab.assaabloy.com/en/piratage-des-risques-a-mesurer/

L’avenir de la sécurité des aéroports

La sécurité des aéroports a toujours été stricte. L’attaque terroriste de New York a cependant montré qu’elle n’était pas encore assez stricte. Les aéroports utilisent aujourd’hui différents systèmes de sécurité pour contrôler et identifier toute personne ou objet susceptible de représenter un risque pour la sécurité des passagers, des avions ou de l’aéroport lui-même. https://futurelab.assaabloy.com/en/lavenir-de-la-securite-des-aeroports/